retours-fonctionnement-comite

Retours sur le fonctionnement du Comité

Cette page recueille les retours reçus sur les questions : pourquoi le Comité a-t-il vu son effectif, et donc son activité, décroître ? que peut-on imaginer pour le relancer ? quelles sont vos attentes ? (Les réponses peuvent être reformulées ou synthétisées.)


Raisons possibles de la désaffection :

  • Élections européennes : Il y a eu un gros investissement militant, et le résultat des urnes a été une déception.
  • Élections municipales : Elles étaient à l’extrême opposé des Européennes, très locales, très incarnées. Trop : elles ont d’une part occasionné des frustrations personnelles, d’autre part leurs coulisses ont dégoûté celles et ceux qui étaient attachées à faire de la politique autrement.
  • Fonctionnement du parti : On nous demande souvent notre avis, mais… D'une part, c’est fréquemment avec très, voire extrêmement, peu de délai. C’est souvent juste l’acclamation d’une décision. D'autre part, quand on nous demande une contribution, on a l’impression qu’elle est ignorée. Idem quand on en propose une spontanément.
  • Fatigue des 3 ans : Plusieurs membres du comité, investi·es depuis le 1er juillet 2017 voire avant, ont eu envie de passer la main.
  • Déménagements : Le onzième n’est pas à l’abri de la nécessité pour des jeunes dont la famille s’agrandit de devoir aller habiter hors de Paris. Ou des mobilités professionnelles.
  • Confinement : Il nous empêche de nous voir en vrai et d’aller sur le terrain; il rend les discussions plus laborieuses. On se fatigue des réunions Zoom, surtout quand même les actions militantes prennent cette forme.

Le format des AG et des réunions de coordination à distance en temps de COVID ne me convient pas trop, j'ai beaucoup de mal à me sentir engagée. Je suis preneuse d'échanges plus informels.


J'ai constaté lors des travaux préliminaires à la Convention, autour du texte qui a finalement été retiré, qu'une communauté s'était créée par le partage d'idées et d'objectifs communs. Peut-être faudrait-il (re)trouver au sein du Comité d'autres points communs, d'autres ciments que le simple fait d'habiter l'arrondissement.


Avec un effectif de 4 à 6 membres actifs, l'intérêt de faire des réunions de coordination distinctes des retrouvailles mensuelles pose question.


Je trouve qu'il y a un peu trop d'événements pour qu'on puisse participer à tous et effectivement les réunions de coordinations de notre comité devraient être fixées sur une durée d'une demi-heure et peut-être de manière fixe (tous les 3eme Jeudi du mois par exemple, je dis n'importe quoi, mais le fait de devoir déjà choisir à chaque fois quand etc…ca rend les choses plus compliqués), sauf s'il y a vraiment des événements importants à voir.


Je pense qu'en dehors du fait que nous sommes tous occupés, il y a sûrement un passif aussi dans notre comité, les elections municipales ont fait des dégats sans parler du fait que certains ont eu l'impression de “travailler pour rien”, de ne pas être pris en compte , pas par le comité mais à un échelon supérieur.


Je pense que le seul remède à ca, c'est se rappeler les idées pour lesquelles on se bat et finalement même pour ceux qui n'ont aucune ambition politique ou une vision un peu négative de la politique, se battre pour des idées auxquelles ils croient, ca reste motivant. Je pense en plus que dans notre comité il y a des gens intelligents et généreux avec qui il est intéressant d'échanger, et ca aussi il faut qu'on arrive à le mettre en avant pour que ceux qui se sont éloignés reviennent.


Je ne viens pas aux réunions, mais je lis tous les mails. S'il y a besoin d'un coup de main pour des mises sous enveloppes, pour tenir des bureaux de vote, etc., ne pas hésiter à me demander.


Je me demande encore où on a merdé. Mais même si j'ai pris de la distance, je suis toujours adhérent, je lis tous les mails et je suis l'activité sur Facebook. Je suis intéressé par des actions très locales, et je reviendrai peut-être à quelques réunions mais seulement quand elles seront en présentiel.


Le Onzième est tout de même un arrondissement de gauche, où Hamon puis Génération·s aux Européennes ont fait de meilleurs scores que les moyennes nationales. On devrait donc avoir des adhérent·es actif·ves ! Il faut peut-être proposer des projets mobilisateurs, comme ceux sur le RUE. Et peut-être aussi profiter de la dynamique des Régionales.


  • retours-fonctionnement-comite.txt
  • Dernière modification: 2021/06/28 16:04
  • (modification externe)